L’auteur

Sébastien Braquet est né en 1973 à Sarrians, village de Provence, où il vit toujours. Très tôt, il va connaître l’Inde et le Népal, pays dans lesquels son père, Emmanuel Braquet, réalise des documentaires.

Voir plus: cout visa vietnam | croisiere 2 jours baie d’halong | Croisieres entre Chaudoc et Phnom Penh
Son goût prononcé pour les grands voyages, particulièrement pour l’Asie, provient de ces premiers contacts avec des civilisations qui le fascinent. Tout naturellement, il suivra des étu¬des d’ethnologie. Son mémoire de licence, Un camp d’hiver chez les Algonquins, sera même publié avec les contributions des plus émi¬nents ethnologues français comme Pierre Sansot et Danièle Vazeilles.
En 1995, après un séjour au Québec, il retrouve l’Asie. Il accompagne comme photo¬graphe et preneur de son le guide de haute montagne Raymond Renaud, qui réalise un film sur le Tibet et la minuscule principauté du Mustang, isolée du monde au cœur de l’Himalaya. Ils seront parmi les premiers Européens à pénétrer dans ce royaume longtemps interdit aux étrangers. Un désir d’ailleurs et des élans inexplicables l’attirent vers les peuples de la péninsule indochi¬noise. Au Cambodge, il rencontre l’art khrner, une très vieille civilisation et un peuple au sourire retrouvé après le génocide perpétré par les Khmers rouges. Il y rencontre aussi celle qui deviendra sa femme devant Dieu, devant le Bouddha et devant les hommes. Il réalise là son premier documentaire. Une histoire d’amour pleine de tendresse avec un peuple martyr qui renaît de ses cendres.
Aujourd’hui, Sébastien Braquet partage sa vie entre la France et le Cambodge, dont il parle et écrit la lan¬gue. Parallèlement à ses activités de voyageur, et après une longue rupture avec le monde universitaire, il prépare un doctorat d’ethnologie tout en apprenant le chinois… pour un prochain livre, qui sait ?

Sehen Sie mehr: Last Minute Vietnam Rundreise

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*